Google My social circle envahit les SERPs

#

 

 

 

Le buzz Google avec son option « Sites connectés « est plus profond, et peut-être plus insidieux, que nous le pensions. Il semble, qu’en plus de s’insinuer dans Gmail les services mobiles de Google, par le biais de Google My Social Circle, Google Buzz récupère les informations des sites répertoriés dans votre profil Google et inclut le « contenu social » dans les résultats de recherche proprement dits, mélangés comme ils pourraient l’être à des contenus News ou Vidéo.

 

Google My social circle

Je lisais ce matin un billet de blog de Matt McGee, de Small Business SEM, dans lequel il faisait référence à un résultat de recherche pour  » gestion de la réputation des petites entreprises « . J’ai donc cliqué sur le lien et j’ai obtenu deux articles de blog référencés provenant de sites que je fréquente et gérés par des amis du secteur, Matt McGee et Outspoken Media (Lisa Barone). Ma première pensée a été « Wow, c’est plutôt cool. Je me demande pourquoi Mat Siltala n’est pas là ». Et puis j’ai creusé pour voir ce qui animait ce graphe social particulier. Il est intéressant de voir où Google tire ses données indépendamment et dans ce cas, plus encore parce que des hypothèses sont faites sur mes goûts et mes aversions dans ce Google par inférence à partir d’autres sites que je fréquente.

 

My social circle – réminiscence des degrés de séparation de LinkedIn

My social circle comprend : 

  • Les connexions directes des copains de Google Chat
  • Les connexions directes de sites tels que Twitter et FriendFeed (cela fait beaucoup de données) 
  • Les connexions secondaires liées par déduction à mes connexions directes

Donc, en gros, Google a digéré toutes les données de ces comptes que j’ai listés sur ma page personnelle de profil Google et les a utilisées pour assembler cette idée de My social circle. Et, avec mon cercle social défini, mes résultats de recherche sont davantage personnalisés.C’est une bonne chose, non ? Google essaie de m’aider et de me donner ce que je cherche, non ?

Peut-être. À ce stade, la mise en œuvre est assez légère. C’est un joli levier des données disponibles grâce à la page de profil personnel de Google – des pages de profil personnel qui sont d’autant plus proéminentes grâce au buzz. Et, ma position que la mise en œuvre est légère est basée sur mon utilisation. Je suis un utilisateur professionnel et je le garde propre. Je peux être occasionnellement plus personnel mais à part cela, je n’ai rien en ligne que je ne veux pas que ma mère voie.

Si ce n’est pas vous, si vous avez peut-être quelque chose à cacher, et en particulier si vous naviguez sur un ordinateur public ou de travail, vous voudrez peut-être reconsidérer si Buzz est pour vous. Si l’idée que mes amis du secteur qui tiennent un blog apparaissent dans les résultats de recherche me convient, ce n’est peut-être pas le cas pour vous. Et, même si vous êtes irréprochable, Google se trompe parfois.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn