Lancé en 2001 sous le nom d’earth viewer, google earth a pris son nom actuel lors de son lancement officiel en 2005. Depuis sa création, la plateforme Google est utilisée par une quantité inimaginable d’utilisateurs à travers le monde, à des fins personnels ou professionnels. Une plateforme qui va bien au-delà d’une simple représentation virtuelle du globe, c’est un outil qui a joué un rôle important en redéfinissant la cartographie au grand public. Allons faire un petit retour sur l’histoire de Google Earth.

Google Earth : La plateforme de représentation virtuelle du globe

La plateforme google earth est un logiciel qui a été lancé par Google, permettant de visualiser la terre avec des photographies aériennes ou par satellites. A l’origine, le logiciel a été produit par Keyhole Inc, il était connu sous le nom de Earth Viewer, qui a donné accès à tous les utilisateurs, leur permettant de faire un zoom sur l’endroit de leur choix.

La précision des informations recueillies sur le site dépend des caractéristiques de la région. De nombreuses grandes villes peuvent se voir avec une résolution tellement haute qu’il est possible de faire une distinction entre les immeubles, les maisons, les voitures, etc.

A Montréal, Paris, Londres ou Washington, la haute résolution permet même de distinguer les personnes dans la rue. L’observation est alors maximale dans les zones les plus importantes. Le logiciel se décline en version gratuite et payante, et reste compatible avec Windows XP, Vista, Mac OS et Linux.

navigation sur google earth

Les différentes versions de Google Earth

Le logiciel google earth est disponible en quatre versions distinctes :

  • Free version ;
  • Google Earth Plus version, lancée en 2008 ;
  • Google Earth Pro, pour les professionnels ;
  • Google Earth Studio, pour les chaines de télé.

La première version est bien sûr gratuite, les trois dernières sont payantes avec des options plus avancées.

Les fonctionnalités avancées du logiciel de Google

Depuis son lancement, le système de visualisation de Google a développé de nombreuses fonctionnalités aussi surprenantes les unes que les autres.

Visualiser les constructions en 3D

Les bâtiments peuvent etre observés en bloc de couleurs grises. Au tout début de la mise en place de cette option, uniquement quelques villes américaines étaient disponibles. Avec l’évolution de la plateforme, il est désormais possible de visualiser des villes de taille moyenne sur google earth.

Modéliser la création des utilisateurs

Une communauté d’utilisateurs a créé des images en 3D, qui permettait à tout le monde de faire la visualisation des œuvres réalisées. Ces créations sont directement modélisées de manière automatique sur le système.

Parcourir la planète en vol

Un simulateur de vol est une nouvelle fonctionnalité depuis la version 4.2 de Google Earth. C’est une fonctionnalité qui permet de survoler la terre en réalité virtuelle. L’option procure une expérience unique et magique pour les utilisateurs. Vous pouvez ainsi partir à la découverte des recoins les plus reculés de la planète tout en restant chez vous. N’est-ce pas impressionnant ?

Naviguer et mesurer la distance entre deux lieux

Dans la dernière version, vous avez la possibilité d’utiliser le logiciel pour mesurer les distances entre deux endroits de la carte.

vue de la terre par google earth

Une gestion des catastrophes naturelles

Bien que cela paraisse improbable, Google earth joue un rôle primordial dans la gestion des catastrophes naturelles.

Pendant l’ouragan Katrina en 2005, qui a provoqué d’importantes pertes humaines et matérielles, les agences de surveillance climatiques et les autorités ont déployés les grands moyens pour mobiliser les ressources nécessaires pour la gestion des sinistres, parmi lesquelles figure Google Earth.

Le logiciel a permis à l’administration américaine d’obtenir des images détaillées des différentes zones touchées. Les dégâts ont alors été évalués de manière plus rapide, facilitant les interventions de secours.

Une protection et une préservation de l’écosystème

Le système de visualisation de Google a également été utilisé à de nombreuses reprises dans la protection de la biodiversité. Les différents ONG spécialisés dans la sauvegarde de l’écosystème se servent du géolocalisation de Google pour visualiser les espèces menacées afin de les protéger contre les trafics illicites.

Il est même possible de faire une visite guidée virtuelle des espaces sauvages les plus impressionnants pour attirer l’attention du plus grand nombre sur le patrimoine inestimable que nous offre l’écosystème.

Comme vous l’aurez constaté, le logiciel de Google ne sert pas uniquement pour le plaisir personnel, bien que cela soit divertissant. Le système est utilisé à de nombreux recours pour mener des actions plus rapides sur les enjeux planétaires. Certains organismes se servent même du service pour nettoyer les anciens vestiges de guerre, qui ont été responsables de nombreux morts par le passé.