Qu’est-ce que l’échange de crypto-monnaies ?

 

 

Depuis quelques années, les cryptomonnaies, et a fortiori la cryptofinance, s’imposent comme un marché majeur pour les investisseurs à l’échelle mondiale, se développant très rapidement et offrant des possibilités d’échanges et de gains nouveaux. Avant de détailler les processus permettant d’échanger les cryptomonnaies, revenons d’abord sur ce qu’elles sont et ainsi ce qui fera la valeur de leurs échanges.

 

Les crypto monnaies, des monnaies numériques et décentralisées

 

Coins, jetons, tokens, crypto… Tous ces termes renvoient aux crypto-monnaies qui sont, comme les monnaies utilisées par les États que sont le dollar, l’euro ou la livre, des systèmes de paiement, mais qui ont deux particularités : elles sont numériques et ne s’appuient pas sur les banques pour vérifier leurs transactions. En cela, elles sont dites décentralisées – on parle ainsi de finance décentralisée. Ces transactions sont directes entre les individus, qui peuvent ainsi échanger dans le monde entier. Comme toutes les autres monnaies, elles ont une valeur, indexée sur le dollar, qui varie dans le temps et peuvent s’échanger, ou bien servir de moyen de paiement. Toutes les transactions sont numériques et s’appuient sur des bases de données sécurisées de plus en plus innovantes. Elles sont inscrites dans un registre appelé blockchain, qui certifie leur authenticité. Bien qu’il existe aujourd’hui des milliers de crypto-monnaies, la plus ancienne et la plus puissante demeure le Bitcoin, créée en 2009. Ensuite, d’autres monnaies plus récentes avec leurs spécificités sont dominantes sur le marché tel que l’Ethereum ou le BNB.

 

Comment échanger des crypto-monnaies ?

L’achat tout comme les échanges de crypto-monnaies se font au travers de deux modalités principales. La première est celle des courtiers traditionnels. En ligne, les courtiers proposent aux utilisateurs plusieurs types d’achats et de ventes, à la fois des actifs financiers (actions, obligations…) mais aussi des crypto-monnaies. Leur coût est plus faible, mais leur offre de services en termes de crypto finance est plus faible. La seconde modalité est celle de l’usage de plateformes d’échange de cryptomonnaies. Elles se multiplient aujourd’hui, chacune ayant des spécialités en fonction des monnaies privilégiées ou des types d’investissement. La plus importante est la plateforme chinoise Binance, qui domine une grande partie du marché avec le plus grand nombre d’utilisateurs, soit 90 millions de clients dans le monde. Ils se distinguent par la diversité de leur offre de produits (NFT, contrats futurs, variété des monnaies…). Viennent ensuite FTX, basée aux Bahamas, et KuCoin aux Seychelles, connues pour leur accessibilité et la diversité de leurs altcoins, soit l’ensemble des crypto-monnaies qui ne sont pas le Bitcoin. Il est également possible de se tourner vers des plateformes dites décentralisées, telles qu’UNISWAP ou PancakeSwap.

 

Échanger pour gagner ?

 

L’essor des crypto-monnaies, soit un système d’échange décentralisé et mondial, est dû à son caractère lucratif et rapide. Malgré la volatilité du marché, dépendant à la fois des cours mondiaux comme les autres monnaies, mais aussi de perturbations internes à la cryptosphère, la cryptofinance est une opportunité d’investissement saisie par de plus en plus en plus d’utilisateurs réalisant des profits à plus ou moins long terme. Nous ne mentionnerons pas ici tous les moyens de gagner sans échanger, bien qu’ils soient nombreux (play to earn, move to earn, cashback…). Le premier investissement est le plus lucratif, est celui de l’investissement sur le long terme dans les monnaies dites « solides ». Ce type d’investissement, dit « HOLD », soit « tenir » ou « retenir », consiste à étudier le marché et acheter les crypto-monnaies les plus stables. C’est un investissement qui demande de la patience, mais c’est également le plus fiable. Le second type d’investissement est celui du trading, rendu possible par des plateformes d’échanges mondialisées et décentralisées. Ouvertes tous les jours et à toute heure, contrairement aux bourses nationales telles que celles de New York, Londres ou Tokyo, elles assurent les transactions tout le temps. L’enjeu est de choisir la plateforme la plus adéquate selon son type de trading, notamment en fonction de l’interface et des frais de transaction. Pour les débutants, il est recommandé de démarrer avec un capital peu élevé, une somme « que l’on peut perdre ». La troisième stratégie d’investissement est celle des prêts et de l’emprunt, dites lending et borrowing en anglais, qui permettent aux utilisateurs de prêter ou d’emprunter des cryptomonnaies et effectuer des bénéfices sur les intérêts générés par ces services, comme une banque. Pour certaines crypto-monnaies, dites stablecoins, (Cryptomonnaie stable) les taux varient de 10 % à 20 % par an, c’est donc très rentable. Ce type de service fait la force de la finance décentralisée, car il permet d’échapper au monopole des banques.

La quatrième stratégie évoquée ici est le staking, qui pourrait se traduire par l’épargne. Il permet de générer des revenus passifs. Une quantité suffisante de crypto-monnaies doit être bloquée dans un portefeuille pour être recompensée. Plus il y a d’utilisateurs sur la même action, moins la récompense sera élevée, car le bénéfice est partagé. Ces quatre stratégies sont les plus employées par les utilisateurs de cryptomonnaies et renvoient à l’échange de crypto-monnaies, sous une forme ou une autre, dans le but de réaliser un bénéfice. Elles miment les actions classiques permises par des banques ou des courtiers (investissements, épargnes, trading, prêt, emprunt) tout en permettant à chacun d’y permettre, ce qui fait la force de la finance décentralisée.

 

Quelle plateforme à l’offre de crypto-monnaie la plus variée ?

 

Parmi toutes les plateformes, certaines se distinguent pour leurs services d’échanges, des spécificités liées à un choix de la plateforme et d’autres par la variété des cryptomonnaies offerte sur la plateforme. En raffinant leurs interfaces, ces plateformes permettent aux utilisateurs de choisir parmi des centaines de crypto-monnaies en toute sécurité et ainsi d’étendre leurs possibilités de trading. Aujourd’hui, KuCoin, qui défend son offre d’altcoins, propose plus de 600 cryptomonnaies à échanger et se positionne ainsi comme l’une des plateformes incontournables, notamment pour les débutants.

 

L’échange de crypto-monnaie est donc devenu aujourd’hui une source d’investissements et de bénéfices importante pour des millions d’utilisateurs. Centralisées ou décentralisées, les plateformes d’échanges offrent une gamme de services permettant à toutes les catégories d’utilisateurs d’y trouver leur besoin et ainsi de s’inscrire dans la cryptosphère croissante.

Facebook
Twitter
LinkedIn