Les bonnes pratiques de développement Web

Avoir un site Web est devenu une nécessité pour la plupart des entreprises. C’est en effet souvent la première vitrine d’une entreprise et un bon moyen d’obtenir de nouveaux leads entrants. Il est désormais possible d’avoir sa boutique en ligne et d’attirer plus de clients de plus en plus facilement, notamment grâce à l’apparition de CMS. Cependant, bien qu’il s’agisse d’un outil indispensable et de moins en moins compliqué à créer. Il n’est pas donné à tout le monde le pouvoir de créer un site web. Il faut avoir des connaissances en développement Web avant de se lancer dans la création d’un site. En termes de développement web, il existe quelques bonnes pratiques à mettre en application en vue de se placer en position de force par rapport aux concurrents. Le développement web fait appel à un large panel de techniques et de pratiques qu’il convient de maîtriser pour susciter plus d’intérêt chez les internautes. Il est d’ores et déjà possible de se former au métier de développeur back-end dans le but d’affiner ses compétences.

 

Pratique n° 1 : planifier avant de concevoir

 

En matière de développement web, la planification est le premier point à éclaircir. D’entrée de jeu, vous devez planifier votre projet en faisant une check-list des détails les plus importants. Cela vous permettra d’en savoir plus sur les différents contours. Ne manquez pas de lister vos différents objectifs et les buts à atteindre en priorité. Il vous faut avoir une idée claire et précise de vos différents objectifs avant de commencer à concervoir votre site Web, une chose après l’autre. Une fois le début de la conception lancé, il est très important de suivre le projet de manière claire et précise. Pour chacune de vos tâches, il faut que vous sachiez pourquoi vous l’effectuez, et dans quel but par rapport à votre projet. 

 

Pratique n° 2 : avoir un code de qualité

 

La qualité du code requiert une attention toute particulière dans un projet de développement web. Dans la pratique, vous pouvez privilégier la technique de réinitialisation CSS afin de désencrasser votre page. Cette solution vous sera tout de même utile, si vous envisagez de recourir aux technologies Web. Cependant, il convient d’éviter les mélanges de code à l’instar du HTML et du CSS pour maintenir un niveau de souplesse. Le HTML est une option de balisage idéale pour mieux organiser ses documents en pieds de page, en en-têtes, en listes ou encore en blocs de citations. Tandis que le CSS va vous permettre de modifier l’apparence des contenus de la page.

 

Pratique n° 3 : optimiser la performance

 

Pensez à optimiser la performance de votre site web ! Un bon système de navigation reste l’idéal pour attirer un grand nombre de visiteurs. Votre page d’accueil doit refléter votre image de marque avec une résolution de qualité. La plupart des utilisateurs s’intéressent beaucoup moins aux sites qui mettent du temps à se charger. Il faudra donc optimiser les performances de chargement de la plateforme et mettre en place des stratégies de référencement pour une meilleure présence en ligne.

 

Pratique n° 4 : sécuriser les données

 

La base de données de votre site web est un composant essentiel. Vous devez lui assurer un minimum de protection, afin d’éviter les pertes de données. Mettez en place un système de sécurité afin de mieux conserver vos données les plus sensibles. Idéalement, optez pour l’identification à deux facteurs. Vous pouvez également privilégier l’option de cryptage sur site Internet pour booster le niveau de sécurité. Il est préférable de choisir d’emblée un hébergeur ayant une bonne notoriété.

 

En conclusion, 4 pratiques sont selon nous les plus importantes en termes de développement web. Ces 4 pratiques seront faciles à mettre en application si vous êtes rigoureux et ordonné.   

Facebook
Twitter
LinkedIn