DAS : quel niveau d’ondes ne faut il pas dépasser?

patch anti das

Téléphones portables en main, objets connectés à la maison, micro-ondes à usage répétitifs, compteurs Linky… L’exposition du public aux ondes magnétiques est donc importante au quotidien. Ces ondes néfastes sont d’autant plus dangereuses pour les hypersensibles. Oui, les champs électromagnétiques de radio fréquences comme l’exposition aux ondes émises des téléphones mobiles sont dangereuses pour le corps humain !

Le DAS : C’est quoi ?

Les rayonnements électromagnétiques sont partout : Antennes, lumière visible, rayons X, ondes émises par nos smartphones. Ils se propagent sous la forme d’onde, définie par une fréquence. Une haute fréquence nous exposons donc plus facilement qu’une basse fréquence.
Pour les smartphones, les autorités sanitaires mettent en avant le DAS ou le débit d’absorption spécifique. Il est évalué en watt par kilo.
Cet indice va montrer la quantité d’énergie électromagnétique absorbée par notre corps lorsque l’on utilise un appareil sans fil. Au sein de l’UE, cette limite est de 2 Watts.

Utiliser le patch anti ondes DAS

Le patch anti ondes DAS comme le patch fazup, est un patch à coller derrière le téléphone portable. Il va limiter l’exposition aux radiofréquences et assure une protection contre les ondes. Que vous ayez un Apple iphone, un Sony Xperia, un Samsung Galaxy, un Galaxy note, un Blackberry… Le patch va ainsi réduire les ondes électromagnétiques jusqu’à 90% au minimum.
Il a une excellente incidence sur le Débit d’absorption spécifique ou DAS car téléphone peut être aussi nocif et il faut respecter les valeurs-limites en ce qui concerne l’émission d’ondes.

Réduire l’exposition aux ondes nocives

Les téléphones portables ou les appareils connectés émettent des rayonnements électromagnétiques. Il faut donc :

  • Utiliser le Bluetooth ou les kits mains-libres ;
  • Eviter les communications prolongées à l’oreille ;
  • Eviter de dormir avec un téléphone à proximité de sa tête au risque d’avoir des effets cancérigènes et un rayonnement électromagnétique élevé ;
  • Eviter les jeunes enfants d’entrer le champ électromagnétique.

Le danger des rayons

Il faut distinguer deux sortes de rayonnements : ceux ionisants et ceux qui sont non ionisants.
Les premiers sont de très hautes fréquences, ce sont les rayons X, les rayons gamma. Ils ont des effets cancérigènes non négligeables.
Les ondes émises par les smartphones sont moins ionisantes car moins énergétiques. Les fréquences utilisées pour la téléphonie mobile varient entre 700 MHz et 2.6 GHz en France.

Faut-il faire du DAS un critère d’achat

Au vu des évolutions technologiques, il peut être assez complexe d’avoir le recul suffisant à ce sujet. Avec la 3G, la 4G ou la 5G, ce n’est pas évident. Pourtant, certains constructeurs comme Apple ou Samsung font l’effort d’offrir au consommateur, des smartphones avec un indice DAS très bas.
Face à cette incertitude sur la répercussion sur la santé, cette caractéristique ne doit pas être obligatoirement prise en compte lorsque vous allez acheter un smartphone.

Facebook
Twitter
LinkedIn