Comment fonctionne un Walkman ?

Un peu d’histoire

 

Lorsque, à 70 ans, Masaru Ibuka, co-fondateur du renommé mondial Sony Corp. au Japon, a demandé que ses ingénieurs conçoivent et créer un lecteur de cassette stéréo portable pour un long voyage d’affaires, peu de monde savait que sa demande allait déboucher sur un appareil révolutionnaire.

 

Au retour de son voyage, Ibuka a été tellement impressionné qu’il a proposé que le nouveau magnétophone stéréo portable soit mis en pleine production. La société a ensuite eu quatre mois pour mettre le Walkman en vente avant les vacances d’été de 1979. Le défi a été relevé et les premiers modèles de Walkman ont été mis sur le marché. Au début, de nombreux détaillants étaient sceptiques quant à l’acceptation du Walkman et pensé qu’il ne se vendrait pas, car il n’avait pas une fonction « enregistrement ». 

En 1989, cependant, 50 millions baladeurs avaient été vendues. Est la question que vous vous demandez peut-être, « Comment fonctionne un Walkman? » Eh bien, ce qui suit devrait vous en donner une idée.

 

Qu’est-ce que le walkman ?

Le Walkman est un petit lecteur de cassettes avec une paire d’écouteurs légers. Il y a principalement deux parties : la cassette audio (utilisés comme support de stockage) et l’enregistreur lui-même (qui agit comme périphérique de lecture).

 

La cassette audio utilisée dans un Walkman, ou d’ailleurs dans n’importe quel magnétophone, est recouvert de particules magnétiques. Si la cassette est vide (sans la musique enregistrée) les particules magnétiques vont se diriger dans des directions aléatoires. Lorsque vous appuyez sur le bouton « Play », la bande passe sur un lecteur de « tête » qui contient l’électro-aimant, qui est très sensible aux schémas enregistrés sur la bande. La tête transmet un signal électrique correspondant aux minuscules membranes dans chaque écouteur, créant des ondes sonores. C’est essentiellement la façon dont vous entendez votre musique préférée.

 

Le baladeur se compose de fonctionnalités de base : les fonctions play, pause, rembobinage, avance rapide, enregistrer et arrêter. 

Dans un lecteur de cassette Walkman de base, il y a deux têtes, chacune contient deux petits électro-aimants. Ces deux têtes enregistrent les deux canaux distincts d’une émission stéréophonique. Le magnétophone a deux pignons qui engagent les bobines dans la cassette. 

Pendant la lecture de l’enregistrement, rapide avant ou arrière, les deux pignons tournent l’un des bobines pour engager le ruban pour correspondre à la fonction souhaitée. Les deux têtes sont installées sous les deux pignons. La tête sur le côté gauche est conçue pour effacer, puis essuyez la bande propre avant l’enregistrement. La tête située fonctionne comme la tête d’enregistrement et de lecture et est celle qui contient les deux électroaimants minuscules. Le rouleau de cabestan et pincement sont montés sur la droite. Le cabestan tourne à une vitesse précise et tire le ruban sur la tête à la bonne vitesse. La fonction du rouleau de pincement est simplement de faire pression afin que la bande est maintenue solidement et serré contre le cabestan.

 

Grâce au Walkman, les lecteurs de musique portatifs ont parcouru un long chemin. Aujourd’hui, le magnétophone à cassettes audio a été remplacé par CD, lecteurs de DVD et bien plus encore.

Facebook
Twitter
LinkedIn