Le public est de plus en plus exposé de toute part à du contenu multimédia. Que ce soit sur les réseaux sociaux avec nos smartphones, à la télé ou même avec les affiches publicitaires exposées en pleine rue, nous sommes au beau milieu de l’ère du numérique. À une époque où le digital est donc plus que jamais au cœur de nos vies, la communication en particulier et le marketing plus généralement ont connu une refonte totale de leurs codes.

De nombreux concepts nouveaux ont ainsi vu le jour et c’est notamment le cas du film institutionnel. Il s’agit d’une vidéo professionnelle à travers laquelle une entreprise fait connaître son nom et présente ses activités. Toutefois, dans une époque où il est constamment assailli d’images, le public devient de plus en plus exigeant. Comment marquer la différence dans votre film institutionnel ?

1. Film institutionnel : aucune place pour l’amateurisme !

La réalisation d’un excellent film institutionnel demande avant tout du professionnalisme et de la compétence. Évidemment, aujourd’hui, en vous appuyant sur les tutoriels qui traînent çà et là sur internet, vous devriez être en mesure de réaliser un film plus ou moins correct.

Seulement, vous vous devez de garder à l’esprit que le film institutionnel présente le visage de votre entreprise et est de ce fait, le point d’orgue de votre communication digitale. La question que vous devez vous poser est donc de savoir si pour un média aussi sensible qu’un film institutionnel, vous pouvez vous contenter d’un travail approximatif.

Si pour vous également la réponse est non, nous vous recommandons une collaboration avec une société de production audiovisuelle. Toutefois, votre choix doit être longuement mûri. Consulter le catalogue de l’agence qui vous intéresse est un excellent moyen de juger de la diversité ainsi que de l’actualité des productions réalisées. Pour la création de films institutionnels de grande qualité, le catalogue des réalisations de lmzprod.com par exemple présente des productions originales, dynamiques et fort bien inspirées.

Aussi, optez de préférence pour une société qui tient compte de vos préférences et qui vous associe à la production du film. C’est un préalable indispensable si vous voulez obtenir un film qui vous représente réellement.

institutionnel-difference-realiser-conseils

2. Soyez concis : votre cible n’est pas très patiente

Réaliser un film institutionnel de cinq, voire dix minutes, n’irait absolument pas dans votre intérêt. De fait, vos cibles potentielles sont assaillies de toute part par un flux constant d’informations ; c’est un peu le mal de notre époque. Il serait donc très difficile de réussir à garder toute l’attention de votre cible avec un film trop long.

La durée moyenne d’attention humaine a été estimée autour des deux minutes. La durée de votre film institutionnel devrait donc se situer en dessous des trois minutes. De cette manière, vous aurez beaucoup plus de chance de conserver l’intérêt de votre prospect jusqu’au bout du film.

D’autre part, la petite durée du film ne doit pas être une raison pour laquelle il serait moins riche en information. Les informations les plus importantes doivent pouvoir passer dans le temps prévu.

D’un autre côté, si votre film est réellement très long, il est possible d’en tirer habilement parti. Une longue vidéo pourrait ainsi être subdivisée en de plus petites qui seraient dévoilées les unes après les autres ; on parle alors de « web-séries ». C’est une stratégie qui améliorera grandement votre référencement.

3. Racontez une histoire à travers votre film : le storytelling est votre meilleur allié

Quelque part, le film institutionnel est une publicité. En fait, il s’agit d’une forme moderne de publicité qui permet de vendre non pas un produit en particulier, mais plutôt une société. Il se distingue alors grandement de la publicité (dans la conception classique du concept) en ce sens qu’il ne vient pas apporter une solution à un problème. Il vient introduire une marque, la faire connaître, lui donner un nom.

Il est donc nécessaire de toucher vos prospects de sorte qu’ils retiennent le message que vous avez fait passer. Le meilleur moyen à cet effet est de raconter une histoire. En misant sur le storytelling, vous marquerez les esprits et surtout, vous laisserez une impression durable. En fonction du ton employé, il vous faudra alors jouer sur les émotions ou faire preuve d’humour et pourquoi pas les deux.

C’est aussi une des raisons pour lesquelles il est plus que nécessaire que vous soyez impliqués dans la réalisation de votre film institutionnel. De fait, il n’y a personne qui soit mieux placé que vous pour définir l’image et les valeurs que vous souhaitez incarner et faire passer. Ce sont ces critères-là qui définiront essentiellement le ton et le type d’écriture qui seront employés.

4. Visez un excellent référencement pour atteindre plus efficacement votre cible

Vous aurez beau avoir entre les mains un des plus beaux films institutionnels qui soient, il ne vous sera d’aucune utilité si vous ne savez pas exactement comment toucher vos prospects. La stratégie de diffusion doit être pensée de sorte que la communication soit virale. Le meilleur moyen d’y parvenir est d’optimiser votre référencement. Une panoplie d’astuces existe pour vous aider dans ce sens.

Il faut avant tout que le titre du film soit savamment choisi. Il va de soi que le titre de la vidéo doit renfermer les mots-clés de votre communication, mais pas que. Un maximum de mots-clés recherchés par les internautes doit également y figurer. Dans la même dynamique, ces mots emblématiques doivent régulièrement apparaître tout au long du script de votre vidéo.

D’autre part, une description détaillée et des tags sous la vidéo vous seront d’une grande aide. L’application de ce point tout particulièrement variera grandement en fonction des plateformes où vous comptez publier votre contenu. Si vos plateformes cibles sont par exemple les réseaux sociaux, des hashtags formés à partir de vos mots-clés suffiront largement.

Par ailleurs, ne vous laissez pas aller à une exploitation abusive de tags. Faites une sélection réfléchie d’un maximum de six tags qui vous permettront d’améliorer votre référencement. Pour ce qui est de la description, elle présente un intérêt tout particulier parce qu’en plus d’améliorer votre référencement, elle améliore l’expérience utilisateur en offrant une autre manière de lire le contenu. Il est donc également nécessaire de lui accorder une certaine importance.

Voilà donc les 4 bons conseils qui vous permettront de réaliser un film institutionnel qui vous démarque et vous permet d’atteindre au mieux vos objectifs !