Si vous êtes cinéphile, vous avez déjà sûrement envisagé d’aménager une pièce entière de votre maison pour en faire une petite salle de cinéma. Aujourd’hui de nombreuses entreprises vous proposent un tel service, et de nombreux tutoriels sont partagés par les passionnés sur leurs blogs et sur les forums. Dans cet article, nous leur emboîtons le pas pour vous donner quelques conseils pour créer votre salle, l’aménager et la meubler.

Le choix de la pièce à aménager

Pour créer sa salle de cinéma personnelle, la pièce la plus appropriée est celle qui est la plus éloignée du tumulte et de l’agitation, idéalement une pièce inoccupée que vous convertirez. Pourquoi pas les combles, un grenier ou même le garage. Une fois la pièce identifiée, il va falloir examiner ses dimensions suivant le projet de mini-salle : distance écran-fauteuils, largeur écran, allées de passage, écart entre les rangs …

La largeur de l’écran détermine la distance à mettre entre votre écran et vos fauteuils. Vous devez également penser à ajouter un espace de passage derrière les derniers fauteuils, d’environ 80 cm. Voici quelques ratios pour vous permettre de bien faire :

  • pour un écran de 1,80 m de large, prévoir une distance écran-premier rang de 2,5m maximum,
  • pour un écran de 2,40m de large, prévoir une distance écran-premier rang de 5m maximum,
  • pour un écran de 3m de large, prévoir une distance écran-premier rang de 5m minimum.

Sachez également que la largeur totale de la pièce est déterminée par le nombre de places assises et en même temps par la largeur de votre écran.

Quant aux fauteuils, comptez une largeur minimale de 90 cm pour un fauteuil réellement confortable. Comptez, en plus de cette largeur, une ou deux largeurs équivalentes pour le passage de part et d’autre de la rangée de fauteuils. Rajoutez enfin la largeur des murs d’insonorisation.

Le vidéoprojecteur ou la TV

Un vidéoprojecteur est assurément moins cher qu’un téléviseur à écran large LED. Vous pouvez aisément obtenir une image de 100’’ ou plus à partir d’un vidéoprojecteur d’entrée de gamme. Un vidéoprojecteur Full HD coûte environ 1 000 euro. Le principal inconvénient du vidéoprojecteur tient au bruit que fait le ventilateur de refroidissement, environ 40 décibels. Le deuxième inconvénient tient à la durée de vie relativement limitée de la lampe qui devra être remplacée régulièrement.

L’écran de projection est le pendant du vidéoprojecteur. Il peut être construit par vos soins, mais de nombreux modèles de 100’’ sont également disponibles sur le marché.

L’acoustique

L’isolation acoustique a plusieurs utilités. D’abord isoler la pièce des bruits de la maison et extérieurs. Ensuite, la qualité du son au sein-même de la pièce.

Le plafond peut être isolé à l’aide d’un faux-plafond : des plaques carrées de plâtre sur des suspentes si possible anti-vibrations. Une épaisseur de 2 cm entre le plafond et le faux-plafond peut être ménagée pour y loger de la laine de verre, excellent isolant phonique.

Quant au sol, une simple moquette suffira si vous ne souhaitez pas le revêtir de plaquettes isolantes.

Dans vos travaux d’isolation, n’oubliez pas d’isoler la porte de la salle.

Le câblage

Privilégiez des câbles haute qualité pour réduire les pertes de qualité du signal sonore. Pour le signal vidéo, il est recommandé d’utiliser des câbles ajustés à la longueur exacte, afin d’éviter le sur câblage.  Le câblage d’image est composé des connectiques YUV, HDMI, tandis que le câblage son devra être compatible optique ou coaxiale pour pouvoir être relié à l’amplificateur.

Un câble de qualité est forcément plus cher, mais sachant que vous couperez au plus juste, vous ne perdrez pas votre budget en longueurs de câbles superflues. D’ailleurs ces excès vous font perdre en qualité de son. Pour vos enceintes, privilégiez du câble de la bonne section, calculée suivant la longueur : plus le câble est long, plus la section devra être importante – une section de 2,5 mm² sera la moyenne.

Le mobilier

Une petite table basse posée entre les fauteuils, est bien utile pour accueillir les boissons et les télécommandes. Prévoyez également des meubles pour le rangement des DVD et Blu-Ray, puis un meuble sur lequel poser l’amplificateur pour les enceintes, bien à l’écart des autres meubles pour éviter les perturbations liées à sa puissance.